Loi des séries ?

Aloha télévisionneurs et télévisionneuses =D

Depuis quelques années déjà, j’ai l’impression que l’engouement pour les séries se fait de plus en plus pressant, de plus en plus stressant,
de plus en plus suspenistique : suspense et nistique (nistique qui ne veut rien dire, bien sur) et de plus en plus jouissif (surtout pour les réalisateurs).
Combien d’entre vous se sont déjà fait un marathon de la série ? 48h non-stop de pure série en intra-vision direct !!!
(comprenez 2 jours cloué sur votre canap avec le paquet de chips d’un côté et le soda LIGHT de l’autre devant votre série préférée).

COEURS

Et maintenant, on n’attend beaucoup plus des séries, il faut que l’histoire soit ponctuée de plusieurs autres petites histoires qui s’imbriquent elles même entre elles parque qu’on aime essayer de deviner quelle sera la suite de l’histoire avant de l’avoir vu et dire fièrement l’intemporel : “t’as vu, je te l’avais dit!”.

Du coup, le format “série” se retrouve dans les séries (normal vous me direz) mais aussi dans les films, les mini-séries, les dessins animés et j’en passe.

FILMS-1

Pour les films, voyez les trilogies, quadrilogies et plus encore comme Harry Potter, Pirates des Caraïbes, les Marvel, 50 nuances de Grey 😉 et pleins d’autres.
Et on adore, en plus, le format long de 2h et toujours plus, ce qui nous permet de vraiment nous évader.

FILMS-2

FILMS-3

Pour les dessins animés, je n’en nommerais qu’un seul, production française en plus 😀
Wakfu d’Ankama avec son histoire insolite et son graphisme ultra sympa (on en reparlera je pense).

WAKFU-1

WAKFU-2

Pour les mini-séries, on citera bien entendu Bref pour son rythme ultra rapide et saccadé,
Kamelott et son humeur caustique et Caméra Café qui pour moi était le précurseur dans ce domaine.

BREF.

Bref, on adore !