Veji – Veja

Aloha aux écolo lovers de baskets !!
Vous êtes écolos ? ou du moins vous essayer de tendre vers l’esprit d’un écolo dans l’âme ?
J’avoue, ce n’est pas évident dans notre société de réussir à adopter de nouvelles manies au quotidien,
de trier le verre – le plastique – les boîtes de conserves – le papier – les épluchures – les piles – les ampoules – les pneus – les vêtements – l’électroménager –
et j’en passe et des meilleurs (c’est bien ça l’expression?)
Franchement, ne vous mentez pas, jeter une poubelle dans un container ou dans un autre, ça ne prends pas plus de temps et c’est pour notre planète, on en a qu’une.

Mais attention, qui veut dire écolo, ne veut pas dire bottes en caoutchouc,  pantalon en lin mal (ou pas) repassé, chemise trouée jusqu’à l’usure.
On peux l’être en étant un minimum mode, avec des baskets écolos ET équitables !!!
Pour cela, il faut aller voir THE marque de baskets qui offre aussi bien une basket élégante qu’ultra confort et réfléchi à long terme pour nous et notre planète,
soit la marque Veja.
C’est tout un concept que l’on retrouve derrière cette marque qui travaille avec des personnes au Brésil et leurs matériaux locaux tout ce qu’il y a de plus naturels !
Ok, vous me direz, “locaux du Brésil” donc le transport pollue !!! oui, oui, mais je pense que les bénéfices sont largement à la hauteur.
Les différents designs proposés sont super sympas, très actuels, déclinés en plusieurs coloris avec même des bi-goûts de matières, comme avec la
Holiday Low TopP B-Mesh Suede Nautico Pierre Tilapia (nom à rallooooooooonge) qui allie très bien cet esprit patch-work de l’écolo.

VEJI-VEJA-1

Ici, elles sont portées avec des chaussettes Asos et un legging-jean Zara 😉

VEJI-VEJA-2

VEJI-VEJA-3

Pour ma part, j’ai déjà dans ma garde-chaussure, la paire Holiday Low Top Lurex Black Gold qui sont justes la paire à mettre avec tout !!!
J’adore 😉 mais elles ne se vendent plus entre temps (désolée si vous la vouliez :D).

VEJA-RUE-2

VEJA-RUE

Petit bémol pour les lignes Esplar, j’en avais commandé une paire à scratchs, qui étaient trop courts une fois la basket enfilée et dont les coutures au devant du pied ressortaient de la tranche de la semelle et casse la ligne entière de la basket.